Se mettre au sport pour mieux travailler !

Se mettre au sport pour mieux travailler !

La tête dans le guidon et le repli sur soi

Été 2011,  j’ai décidé de me mettre au sport pour moins travailler. Je ne vois pas le lien, me direz-vous. Ça faisait un peu plus de 2 ans que j’avais créé mon entreprise d’accompagnement des entrepreneurs, ça marchait bien, je coachais beaucoup,  je réseautais beaucoup et je continuais à me former au coaching 2 ou 3 soirs par semaine, je sais empiler des heures de travail, j’ai appris ça toute petite, de mes parents.

Comme vous, je suis limitée à 24h par jour, pour tenir le rythme de travail et d’apprentissage je sacrifiais quelques heures de sommeil, pour rester éveillée je mangeais plus notamment le soir et je m’isolais de mon entourage personnel. Vous voyez le début de la spirale infernale ? Moi, je ne suis pas sûre que j’en étais consciente à ce moment-là.

 

Le déclic

 

Et puis, il y a eu une rencontre, j’ai rencontré Patrick un chanteur et professeur de chant, il se produisait dans une banque à 2 mètres de moi, je me suis sentie complètement remplie de sa voix, de son regard, quelle présence ! Il m’a donné un cours de chant, je ne m’attendais pas à ressentir autant de sensations physiques, à la fois l’effort parfois à la limite de la souffrance et le bien être qui vous envahit, vous nourrit.

Patrick m’a présenté Fabien, coach sportif, avec Fabien j’ai ré-appris à courir, c’est fou ce qu’on peut devenir handicapé à force de ne pas utiliser les capacités physiques qu’on a la chance d’avoir, j’en ai bavé mais courir après un homme jeune et beau puis se faire masser c’est stimulant !

 

La liberté d’avoir du temps pour soi

 

Très rapidement, mes petits bobos, mal au dos, stress sur les épaules ont disparu, faire du sport pour ne plus avoir mal ! J’ai introduit 2 pauses chant et course à pied dans ma semaine idéale, j’ai choisi de le faire les fins de journée pour mettre une limite à ma journée de travail et j’ai choisi de le faire en m’engageant auprès de coachs, ça m’a évité tous les prétextes qui auraient pu me faire rater ma pause.

Avec le recul, je peux dire que :

  1. je travaille plus vite et plus facilement quand je sais que j’ai une pause derrière
  2. j’ai encore plus d’énergie et d’agilité les lendemains matin, je suis 100% présente pour mes coachés, l’énergie circule, les entrepreneurs coachés repartent bien rechargés
  3. je suis plus consciente de l’énergie physique, la mienne et celle des autres, ça me permet de me comporter de manière plus écologique avec moi et les autres

En résumé, je me suis remise au sport pour moins travailler et le cadeau caché c’est que je travaille beaucoup mieux. En plus j’y ai pris goût et participe à quelques courses, comme vous pouvez le voir :

Saint-Martin-Vésubie : le kilomètre vertical par niceazurtv

Si vous aussi, vous souhaitez retrouver votre liberté d’entrepreneur, inscrivez-vous vite à notre webinaire Cap’Liberté. Vous identifierez les premières actions à mettre en place  pour retrouver du temps pour vous.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *