Mon histoire avec le journal (2ème partie)

La 2ème étape je vous la raconterai une autre fois, c’est quelque chose que je n’ai pas encore digéré et qui fait qu’aujourd’hui j’attache beaucoup d’importance au fait que je n’ai pas à me soucier de la « privacy » de mon journal, à craindre que quelqu’un le lise à mon insu. Je comprends que c’est un frein réel au « journaling », que d’aucuns voudraient tenir un journal et ne le font pas par crainte d’être violés (oui, peut être que le mot est fort, mais bon c’est comme ça que je le ressens) dans leur intimité, dans leur jardin secret.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *